Qu'appelle-t-on échelle des plans ?
Qu'appelle-t-on échelle des plans ? - plans moyens PDF Imprimer
Informations, Glossaires et Questions - Questions sur les arts et design
Index de l'article
Qu'appelle-t-on échelle des plans ?
plans moyens
plans rapprochés
plans très rapprochés
Toutes les pages

2- Les plans moyens :

P.M. 

Plan moyen ou plan pied :

 

On se rapproche d’un des personnages qui est vu en entier, de la tête au pied, plein cadre. Le décor autour est toujours existant cependant on montre l’allure du personnage : sa silhouette, sa tenue vestimentaire ; on perçoit aussi ses attitudes et sa gestuelle.

On s’attache ici plus particulièrement à l’action du personnage.

photogramme montrant Norman Bates de dos en plan pied chez lui, Psychose d'Alfred Hitchcock, 1960   

medium shot

middleshot

mid-shot

full-shot 

 P.I.

 Plan italien :

 

On se rapproche encore : le personnage est cadré du sommet du crâne jusqu’à mi-mollet ; le décor se perçoit encore partiellement.

Ce rapprochement permet de mieux percevoir la silhouette et l'attitude du personnage.

 photogramme montrant Lila inquiéte en plan italien au pied de l'escalier chez Norman Bates, Psychose d'Alfred Hitchcock, 1960   ----
 P.A.L.

 Plan large américain :

Plan coupant les personnages sous les genoux.

L'environnement est toujours présent mais c'est une mise en situation des personnages pour montrer leurs interactions.

 photogramme montrant en premier plan, Sam et Lila parlant avec le shérif Chambers et sa femme au centre, Psychose d'Alfred Hitchcock, 1960 

   medium close shot
 P.A.

 Plan américain :

Le cadrage se resserre sur le personnage : on le voit du sommet du crâne jusqu’à mi-cuisse.

Le décor devient secondaire, existant à l’arrière-plan. L’accent est donné à l’action. Le regard du spectateur est dirigé vers les gestes du personnage (dans un western, mi-cuisse, c’est la hauteur des mains le long du corps, là où se trouve le pistolet). Ce plan permet de suivre les gestes du personnages.
 photogramme montrant Norman Bates de dos, en plan américain, épiant Marion de sa fenêtre, Psychose d'Alfred Hitchcock, 1960  idem



 

Administrer | S'identifier | Accueil | Plan du site | Mentions légales | Auteure