Marelle PDF Imprimer
Projets pédagogiques - Souvenirs de projets

Le projet "Marelle"

Genèse du projet

2009-2010

Le projet « Marelle » permettra à des élèves de TPE du LP Simone Signoret de Bressuire de créer, dans la cour du lycée, un tracé au sol  (en forme d’une grande marelle ou d’une signalétique ou d’une carte d’orientation ) qui servira de parcours de motricité pour les enfants des écoles maternelles et des crèches de Bressuire.

Elèves concernés du LP Simone Signoret :

  • TPE (18 élèves)

Équipe pédagogique :

  • Danielle Chantegrel, arts appliqués
  • Michèle Serre, français-histoire/géographie
  • Nadia Mikou, français/anglais
  • Laurence Métois, sciences médicosociales
  • Isabelle Gonnord, biotechnologies
  • Chantal Grenet, biotechnologies

Intervenants :

  • Jean-François Guilberteau, graphiste - 25, rue du bas-village - La Véquière - 79220 - Surin - téléphone :  05 49 17 07 61  - courriel : jef.guilberteau at wanadoo.fr
  • Véronique Guilberteau, plasticienne-sculpteur - 25, rue du bas-village - La Véquière - 79220 - Surin - téléphone :  05 49 17 07 61 - courriel : véronique.guilberteau at wanadoo.fr

Des partenariats avec les structures de petite enfance de Bressuire :

  • La crèche Pirouette
  • La crèche La chamaille
  • L’école maternelle René Héry

Les objectifs :

Ce projet répond aux objectifs du  projet d'établissement :

Axe 1 : La vie sociale et citoyenne - Communication et connaissance du lycée

Sous forme d'expériences, l'élève prend connaissance de son espace, de celui des autres. Il se repère et s'inscrit dans cet espace. Il s'oriente et explore les ressources de la cité scolaire :

  • l'élève, sa personne, son propre territoire, ses limites
  • l'élève et sa classe : déplacement vers les autres
  • l'élève et la cité scolaire : orientation vers des lieux stratégiques

Axe 3 :  L'ouverture sur l'environnement

  • Travail transversal à partir d'un diaporama de départ, constitué de documents iconographiques comprenant : Sortie du site Voir le diaporama de documents iconographiques de départ
    • des œuvres du patrimoine mondial (site de Nacza) ou contemporaines (par exemple : Le monde l'Hourloupe, Faits et lieux...de Dubuffet ; des illustrations de Paul Cox...
    • des vues aériennes (paysage naturel et construit),
    • des traces au sol laissés par l'homme dans son environnement : marquages au sol de circulation, de signalétique...
    • des empreintes de pas, de pneus, de cheminement... laissées au sol, dans la neige, dans le sable...
    • des représentations en plan ou œuvres représentant des réseaux ou des circulations (Plan du RER de Rudi Meyer)...
  • Travail sur un lieu : la cour haute du lycée, espace circulaire entouré de pelouse et de végétation d'où part des chemins vers le self, le foyer, le CDI, l'agora, l'administration, l'infirmerie, l'accueil, la future salle d'accueil et d'animation " Petite enfance ", la salle de conférence, les vies scolaires des lycées...
  • Travail avec une plasticienne et un graphiste qui apporteront conjointement leur regard et leur expérience pour enrichir le projet et lui permettre son développement.
  • Travail avec les structures de la petite enfance de Bressuire :
    • Consolidation de partenariats permettant aux élèves de Petite enfance de mettre en pratique leur acquis professionnels par la mise en place d'un projet d'animation.
    • Lien avec la nouvelle salle d'accueil pour jeunes enfants dans la cité scolaire, au rez-de-chaussée, près de la cour haute.

Les objectifs pédagogiques :

1. Expérimentations artistiques : Curiosité et créativité

L'élève devra représenter ses déplacements dans l'espace. Il laissera une marque au sol de ces itinéraires ludiques seul, avec l'autre ou vers l'autre (les autres élèves de la classe). La classe produira une trace collective au sol. Progressivement, les marquages  prendront la forme d'une grande marelle ou d'une signalétique ou d'une carte d'orientation.

2. Projet d'arts appliqués : Lien avec la formation professionnelle des élèves

La classe sera amenée à concevoir un tracé définitif qui aura pour fonction un parcours d'éveil :
Les élèves devront utiliser les motifs dessinés au sol pour organiser des jeux ou des activités de motricités, d'orientation... Leurs recherches devront aboutir à la réalisation d'une animation avec les enfants accueillis dans la nouvelle salle d'animation " Petite enfance " du rez-de-chaussée.

Quels sont les objectifs artistiques et culturels du projet  pour l'élève ?

  • Ce projet pourrait être l'amorce d'une réflexion sur la mise en place transversale du programme d'histoire des arts (B.O. n° 32 du 28 août 2008), champ anthropologie, thématique : arts, corps, expressions, travail sur l'espace, le mouvement : Le corps comme instrument (traces laissées au sol des déplacements, des arrêts, des hésitations, des directions...)
  • Rencontre avec des artistes

Description des activités prévues :

Travail sur le lieu  : la cour haute du lycée

  1. Réalisation de traces éphémères au sol : marquage de son territoire, délimitation d'une zone, importance de la surface, proximité de l'autre, choix esthétique : forme, couleur, motifs... (regard sur des œuvres de Jean Dubuffet, les traces du site de Nazca au Pérou) -> Marque au sol à la craie de trottoir.
  2. Création de liens : cheminement vers l'autre, choix des rencontres, des liens, des directions, des couleurs, de la forme et grandeur du chemin... (images de : marelle, de traces de signalétique ou marquage au sol, vues aériennes -paysage naturel, paysage construit : les traces de civilisation - visite du festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire, Cox, Rudi Meyer ) -> Marque au sol à la craie de trottoir.
  3. Mise au point d'un tracé dans cet espace avec pour objectif de concevoir une animation avec de jeunes enfants (parcours de motricité) qui utilise ce marquage au sol. -> Marquage au sol peintures spéciales en aérosol.
    Conception d'une animation avec une classe d'une école de Bressuire : utilisation du tracé comme support de cheminement, de jeux, de rencontres, d'activités de motricité, de parcours d'éveil...

Animation :

En partenariat avec l'école maternelle René Héry de Bressuire, réalisation d'une animation par les élèves de TPE pour les enfants d'une classe : jeux de motricité exploitant cet espace et les traces au sol.
Courant du mois de mai.

Evaluation :

Quels sont les effets attendus pour l'élève et les indicateurs de réussite

  • Acceptation des différences et des limites de l'autre,
  • Création du parcours résultat d'un travail collectif,
  • Réalisation d'une animation pour des jeunes enfants.

Production(s) et mise(s) en valeur du projet  envisagée(s) :

  • Mémoire des étapes du projet sous forme de traces photographiques, dessinés, écrites... ; mise en ligne sur le site de la cité scolaire des moments forts de ce projet.
  • Projet d'animation avec une classe d'une école de Bressuire dans cet espace imaginé.
Mis à jour ( Mercredi, 11 Août 2010 17:11 )
 

Administrer | S'identifier | Accueil | Plan du site | Mentions légales